Les équipements de la ferme
Les espaces
Les animaux

Le bâtiment principal de la ferme « la longère », sera un lieu d’éducation et de médiation animale ainsi que d’accueil des publics.

La maison des cobayes abritera des cochons d’inde et des lapins et le public pourra interagir avec ces animaux

La menuiserie des ADLC : ce bâtiment sera un lieu de travail des salariés en insertion des ADLC (atelier/chantier d’insertion présent sur le site dans le Pôle ESS)

La boutique sera la vitrine du site et le lieu d’achats possibles pour le public de « goodies » et autres produits réalisés par les participants de la ferme et du pôle ESS.

Plusieurs enclos seront créés pour permettre l’accueil des animaux tout le long de la ferme, avec des espaces engazonnés et des abris pour les animaux. Ces espaces seront clos tout en permettant au public de voir les animaux en question, ou même de les toucher, accompagnés par l’un des professionnels présent sur le site.

Une carrière à l’entrée du site permettra à l’association de pratiquer des activités d’éducation des animaux et de médiation avec le public

Des jardins partagés aux deux entrées du site (boulevard Jacquard et rue des 4 coins seront gérés par des structures associatives (en particulier Espace Centre) et les habitants du quartier.

Le Jardin des curiosités qui se situera à l’entrée de la ferme urbaine permettra au public d’apprécier les œuvres artistiques présentes, avec l’arbre artistique central et les chaises et tables géantes. Ces œuvres ont été conçues par une artiste dans le cadre du Contrat de Ville, avec les salariés en insertion des ADLC.

Les espaces de déambulation : Les habitants auront accès aux jardins partagés côté rue des 4 coins et à l’entrée de la ferme (jardin des curiosités et jardins partagés), ainsi qu’aux enclos des animaux (déambulation régulée en fonction des créneaux d’ouverture de la ferme)

Des candélabres seront intégrés dans la ferme afin de permettre la déambulation en soirée, notamment en automne/hiver.

Les animaux ont été sélectionnés pour leurs aptitudes sociables et amicales envers l’homme et reçoivent une éducation spécifique pour la médiation animale à venir sur la ferme.

Il s’agit d’espèces rares et de petite taille, du fait de l’espace réduit en cœur de ville et pour faciliter le contact avec le public, en particulier les plus petits: poules et cailles de chine, lapins et cochons d’inde, chèvres naines toy et anglo-nubiennes, chevaux miniatures américains et ânes miniatures.

Leur diversité permettra un travail au niveau sensoriel en médiation animale (plumages lisses, frisés, soyeux, ou poils courts, longs, rêches, duveteux...).

Les ânes et chevaux miniatures seront en rotation avec des fermes pédagogiques du Grand Calais et d’autres animaux pourront venir de manière ponctuelle sur le site ou enrichir par la suite le nombre d’espèces présentes.

En outre, de nombreuses animations viendront rendre le site attractif (calendrier à venir)

Tous les sujets suivront un process vaccinal complet et seront vermifugés au printemps et à l'automne. Nous agirons également en prévention contre les parasites et les maladies (cures de vitamines et minéraux, préparations alimentaires spécifiques, …).

L’alimentation sera étudiée en conséquence, ni trop riche, ni trop pauvre, et adaptée selon les saisons et besoins (reproduction, mue,..).

Le suivi sanitaire et vaccinal sera effectué par un vétérinaire mandaté.

Un protocole d’hygiène strict sera mis en place afin d’éviter toute nuisance au voisinage.

L’équipe en charge des animaux sur le site sera composée de personnes détenant les certificats de capacité nécessaires au respect de la législation (CCAD).